La veille tarifaire à l'heure du ecommerce

La veille tarifaire à l’heure du ecommerce

La Veille tarifaire, une réalité incontournable dans l’univers des produits à forte valeur…

A l’heure du digital, l’hyper-fréquence des changements de prix est devenue la norme.
Amazon effectue par exemple plus de 2,5 millions de changements de prix chaque jour.
Toutes les entreprises du e-commerce se doivent donc à présent d’acquérir agilité et intelligence en la matière.
Intelligence, en réalisant une veille tarifaire performante et ciblée, tant pour rester dans la course que pour gagner des avantages de positionnement concurrentiel sur un segment, une niche, une catégorie de produits.
Agilité, en se dotant des capacités d’aligner leurs prix en temps réels sur tous leurs supports d’affichage.
L’étiquette électronique et l’omnicanalité ne sont plus des options, mais bien des must have pour tous les retailers.
Parce qu’à un clic près, le client choisi la concurrence !
Qui plus est avec les comparateurs de prix qui permettent à l’internaute de voir en clin d’œil les meilleures offres pour un même produit.

Ces processus ne doivent plus être considérés comme l’apanage du Brun, du Blanc ou du Gris (électronique, électroménager, hi-fi, numérique), ou de le culture et des loisirs.
Des produits qui demandent un engagement du consommateur, affectif ou financier.
Ce sont bien aujourd’hui tous les secteurs qui sont impactés, et la grande distribution ne peut s’y soustraire.

…mais quid de la grande consommation ?

L’exercice de péréquation de marges commerciales, qui consiste à rééquilibrer le prix de ventes entre produits plus ou moins cher de manière à optimiser la marge en fonction des quantités vendues, est alors beaucoup plus complexe.
En effet, on fait alors référence à une multiplication formidable du nombre de références, et la valeur faciale de ces produits de grande consommation est faible, autour de 2€ en moyenne.
Alors quel intérêt à comparer le prix de sa brosse au dent ?
C’est plutôt le coût total de notre panier que nous, consommateurs, allons vouloir optimiser.
Et aucun d’entre nous n’aura rempli son chariot à l’identique du caddy de son voisin de caisse.

Entre produits d’appels, soucis d’équilibrage de prix sur une gamme ou un assortiment de produits, besoin de cohérence entre les tarifs des formats familiaux ou promotionnels, le consommateur doit déjouer bon nombre d’incertitudes.

Mais c’est aussi le lot des professionnels qui doivent alors pouvoir disposer d’une vision d’ensemble sur les prix de leurs concurrents afin de définir une stratégie de positionnement prix efficiente au regard de son propre profil de clientèle.

Les technologie de Big Data, c’est très bien, mais comment s’approprier cette masse de plus en plus importante d’informations pour les utiliser au meilleur escient ?
Comment passer du Big Data, Smart Data ?
Comment rester compétitif ?
Quelles solutions permettent de se concentrer uniquement sur le métier, sans avoir à se préoccuper des contraintes techniques ?
Comment garantir un positionnement tarifaire en améliorant la satisfaction des consommateurs ?
Comment générer de la fidélité durable ?

devicesmybccproMyBCC.Pro une solution de veille tarifaire pour les professionnels du retail

Loin du tumulte parisien, la startup savoyarde Le Bon Côté des Choses propose une plateforme en ligne de veille tarifaire et d’analyse de positionnement concurrentiel qui apporte des solutions de :
veille tarifaire : Scandrive permet de réaliser des relevés de prix sur les produits vendus par les commerçants de sa propre zone de chalandise,
péréquation de marges commerciales : S(T)imuleo permet de segmenter son assortiment produit pour optimiser ses objectifs de marges sous contraintes,
qui répondent à cette demande en actualisant chaque jour les prix des produits de grande consommation vendus sur les sites de drives et e-commerce.

Sans installation ni paramétrage informatique, les distributeurs et les fournisseurs disposent depuis leur simple navigateur Internet d’alertes automatiques sur d’éventuels décalages d’images, de prix, de référencement…, et ajustent au cas par cas, sans aucun engagement, les gammes de produits de leurs linéaires.

Ils analysent également le merchandising des commerces en ligne, à l’instar de ce que le category management a institutionnalisé avec le commerce traditionnel, un sujet que nous serons amenés à démystifier dans quelques semaines.