Les MDD : le remède anti-crise de la grande distribution !

Les MDD : le remède anti-crise de la grande distribution !

26% des consommateurs français choisissent des produits à marques de distributeurs pour corriger les hausses de prix lorsqu’ils font leurs courses ! Une tendance inquiétante pour les marques nationales…

Pourquoi ce succès ?
C’est un peu la mode en cette période préélectorale, mais c’est quand même bien un peu la faute aux 35 heures, à NS, à la crise !
Elle a entrainé des modifications profondes du comportement d’achat. On trouve aujourd’hui des produits « génériques », comme pour nos médicaments, en marques de distributeurs, en moyenne 21 % moins chères que les marques nationales.

Et au delà du seul prix, les consommateurs se tournent également vers ces produits car leur qualité est à présent jugée comparable aux marques nationales. Une particularité que les américains nous envient, leurs marques de distributeur offrant souvent une qualité et un choix bien inférieurs.

C’est en ce sens que les MDD mettent bel et bien les marques nationales dans une position de plus en plus inconfortable.

Car d’un côté, les distributeurs utilisent leurs propres réseaux de commercialisation pour vendre leurs produits concurrents.

D’un autre, ils activent des leviers de pression sur les producteurs lors des négociations annuelles de référencement.

Les fabricants sont donc contraints, pour avoir le droit de proposer aux consommateurs leurs propres produits sur le linéaire des grands distributeurs, de produire pour le compte de leurs nouveaux concurrents : leurs clients historiques, les distributeurs…

Les marques de distributeur Casino, les produits les plus vendus en magasinC’est ainsi qu’ à présent, pour de nombreuses catégories de produits, les marques de distributeurs dominent le marché.
Casino revendique même ce succès dans sa stratégie de communication.

Si les distributeurs utilisent donc encore fréquemment les marques nationales dans leur publicité pour attirer les consommateurs dans leurs magasins, la tendance semble même sur ce point vouloir s’inverser.

Les marques nationales doivent donc s’adapter à ces règles du jeu de plus en plus drastiques. Elles doivent investir encore et toujours sur des innovations, ou des modifications de produits perçues comme telles. Elles doivent communiquer plus directement vers le consommateur à grand renfort de budgets publicitaires croissants et d’offres promotionnelles alléchantes.

Elles cherchent aussi à communiquer sur les valeurs intrinsèques de leurs produits, les éléments de différenciation dont elles disposent et qui sont plus en phase avec les attentes du consommateur final.