Quelle (r)évolution pour le commerce de demain ?

Quelle (r)évolution pour le commerce de demain ?

Les voies du consommateur qui fait ses courses sont devenues impénétrables.
Avant l’acte, pendant l’acte, après l’acte…

Il s’agit bien aujourd’hui pour lui, d’utiliser tous les moyens, online, offline, pour s’informer au plus juste des qualités et du prix d’un produit. De réaliser un choix éclairé. De bénéficier de services adaptés à ses propres besoins.

C’est donc sur une approche plus humaine de conseil et de proximité que les commerçants de la vrai vie pourraient rivaliser avec Internet, qui assure déjà parfaitement bien la plus simple activité de distribution.

Et tout comme on parle aujourd’hui d’expérience utilisateur sur le Web qui excelle d’ingéniosité pour améliorer encore et toujours les ergonomies d’usages, le passage en boutique doit devenir pour chaque consommateur une expérience unique.

Plus que jamais la satisfaction client devra être privilégiée.

  • Les espaces devront posséder un caractère propre
  • s’adapter à des attentes identifiées de coups de cœur, de quotidien, de bons plans…
  • proposer des services annexes, pressing, wifi, détente…
  • devenir des lieux d’échange, de mixité, de convivialité…
  • apprivoiser les technologies, RFID (Identification par Radio Fréquence), supports dématérialisés, approche BYOD (Bring Your Own Device : le consommateur veut utiliser son appareil à lui, smartphone ou autre, pour tout faire)…
  • répondre à une demande forte de transparence sur l’information
  • démontrer son engagement sociétal sincère et entier…

Le commerce va devoir (re)faire sa révolution, se remettre en question, intégrer pleinement, honnêtement, réellement tous ces changements.
Mais quand on a su traverser 2000 ans d’histoire, on a l’habitude d’être un peu bousculé par quelques développements technologiques et par de nouvelles habitudes comportementales.