L'ultraproximité en ordre de (nouvelle) marche !

L’ultraproximité en ordre de (nouvelle) marche !

Reconquérir les centres villes, favoriser les produits de régions, le « bien manger », la consommation responsable… Voilà les nouvelles tendances ciblées par les grands de la distribution.

Tout comme pour Franprix (Casino), Monop’, Carrefour City, Intermarché Express, U express, il faut toucher une clientèle de centres villes qui veut s’économiser les difficultés et les coûts de circulation.
Mais l’aspect très novateur de cette démarche est de vouloir répondre à des besoins plus traditionnels en se différenciant par une offre « multifrais ».

C’est le concept « Les Partisans du goût » décliné par Auchan.
L’objectif est de concurrencer les marchés traditionnels d’agglomérations en proposant des espaces frais en boulangerie, boucherie, poissonnerie, traiteur, fruits et légumes en libre service, cave à vin, dans un esprit de « marché ouvert ».

Jean-Philippe Grabowski est responsable des nouveaux métiers chez AuchanSuper. Pour lui, « l’ultraproximité » doit être un nouveau relai de croissance dans un environnement concurrentiel particulièrement tendu sur un marché déjà à maturité.
« A 2 Pas », est la nouvelle enseigne de supérette qu’Auchan déploie à cet effet depuis Paris.

Côté Casino, un premier Casino Shopping vient d’ouvrir à Marseille. Sur l’idée d’un centre-ville plus « doux », plus « lent » (vive la mode du slow), mais aussi plus féminin, il s’agit de créer un espace de consommation qui conjugue plaisir et convivialité.
Ainsi, aux presque 9500 produits proposés s’ajoutent des services comme le pressing, le pain frais, l’accès wifi illimité.

La demande existe, l’offre se structure. D’autres enseignes investissent le marché  avec des formules dérivées comme « A l’arrivage » à Tours, « La Compagnie des marchés » à Chartres…

Et Leclerc dans tout ça ? Et bien figurez-vous qu’une fois n’est pas coutume, l’enseigne ne s’est pas encore lancée sur le créneau.
Michel Edouard nous prépare certainement quelque chose…